Les îles basses du Pacifique central et oriental, généralement petites et éparses, ont parfois une superficie de moins de 10 km2, des reliefs érodés et des plateaux intérieurs. Certaines sont des atolls, c’est-à-dire une couronne de sable corallien protégeant un lagon en son centre et où les cocotiers constituent l’unique relief. Sur les îles basses, les habitants doivent composer avec leur isolement, les caprices du vent et de la mer, la pauvreté et l’exiguïté des sols. La source de subsistance de la population repose presque exclusivement sur les ressources marines, le cocotier et l’élevage du porc étant des ressources d’appoint.
 Île basse