Enfants Lau recueillant des coquillages  Le désert marin océanien était utilisé comme champ d’essai des armes nucléaires depuis la Guerre du Pacifique. Les insulaires se sont fermement opposés à ces activités, engendrant leur arrêt définitif en 1998. Durant cette période d’activité nucléaire, le réseau de solidarité des insulaires s’est renforcé notamment par l’organisation des services de sécurité pour les déplacements préventifs de populations et lors d’accidents graves. Jusqu’à présent, on a relevé environ trois cents cas de contamination nucléaire avec séquelles lourdes. Certaines puissances militaires dont les États-Unis continuent d’utiliser le territoire océanien pour tester leurs missiles intercontinentaux non armés.