Pleine pageConsignesEloignerRapprocher  Les régions océaniennes jouissent de ressources distinctes entraînant le développement d’industries spécifiques. La Micronésie, la Polynésie et certains pays mélanésiens ont pour principale ressource naturelle l’océan lui-même, trésor de ressources halieutiques et minérales. L’étendue des zones littorales immergées (Zones économiques exclusives) dépasse de 57 fois la somme des superficies terrestres de tous les États et îles du Pacifique. En plus d'assurer la subsistance d’une grande partie de la population, l'industrie halieutique constitue l'un des enjeux économiques les plus importants pour l'avenir du continent. L’aquaculture fait quant à elle une percée discrète. Divers facteurs en compliquent le bon développement tels que les coûts d'installation et les risques d'appauvrissement des sols. Plus significatifs, en Mélanésie, en raison de l’existence de hautes terres, l’élevage et l’industrie agricole créent de faibles revenus, fragilisés par la concurrence asiatique. Les industries minières et minérales déclinent, quant à elles, en raison de la surexploitation. Le tourisme en Océanie constitue une ressource économique en consolidation mais qui devra relever maints défis pour offrir des destinations prisées.