Une trop forte concurrence avec les pays asiatiques dans l'exploitation agraire de plusieurs produits (sucre, cacao, copra, café, thé, huile de palme, bananes, ananas) a entraîné l’abandon des plantations, l’exode des jeunes vers les villes et le retour à une économie de subsistance. Cette concurrence avec l'Asie a favorisé la diminution cruciale (15 000 tonnes) des exportations de copra du Vanuatu, entre 1984 et 1987. Les plans de relance de cette industrie n’ont pas été fructueux jusqu’à présent. Les complications douanières et la fragmentation des marchés régionaux laissent peu d’espoir à la mise sur pied d’une restructuration de l’industrie agroalimentaire en Océanie. Celle du kava, plante aux multiples propriétés de plus en plus exportée en Amérique du Nord, laisse toutefois poindre certains espoirs.