Continent d'eau   Premiers marins  Enjeux contemporains
  Page précédente  Plan du parcours  Page suivante
  Peuplement   Visions du monde   Échanges et pouvoirs
Tesson de poterie lapita
Les archéologues ont attribué le nom de Lapita au style d’artefacts fabriqués sur la côte ouest de la Nouvelle-Calédonie durant une période d’environ 2 000 ans. On a attribué ce même nom à certaines poteries océaniennes, remarquables par leur esthétisme et l’homogénéité relative de leur forme et de leurs décorations.

Un groupe de spécialistes émerge donc dans les îles de Mélanésie (il y a 4 000 ans), qui utilisent une technique de fabrication d’objets destinés à un réseau d’échanges à caractère esthétique marqué. Ceux que l’on nomme « les gens du Lapita » ont accédé au reste de la Mélanésie et à la Polynésie, affrontant la haute mer à l’aide de techniques de navigation sophistiquées et ils auraient participé à la création d'un vaste réseau de communication inter-insulaire.