Ile volcanique de Krakatau
Dans la foulée des explorations espagnoles du 16e siècle, Quiros et Torrès (1605 à 1607) sillonnent la Mélanésie notamment les Nouvelles-Hébrides (Vanuatu), déclenchant des guerres ouvertes d’une violence notoire. Mais le 17e siècle marque surtout l’ouverture de l’Océanie aux navigateurs marchands hollandais : Le Maire et Schoutten (1615-1618) visitent quelques îles de l’archipel Tonga et Tasman (1642), la Nouvelle-Zélande et les îles Fidji. Les rencontres entre Européens et insulaires amorcées pendant cette période ne deviendront régulières que vers la moitié du 18e siècle.