Continent d'eau  Premiers marins   Enjeux contemporains
  Page précédente  Plan du parcours  Page suivante
  16e siècle  17e siècle   18e siècle   19e siècle   20e siècle
Homme casqué
Philip Carteret (1766 à 1769)

Depuis plusieurs siècles, les hommes de la famille Carteret se distinguent dans la marine et les affaires militaires aussi bien que dans l’administration et le gouvernement. Philip naît le 22 janvier 1733 à Trinsky Manor (Jersey), en Grande-Bretagne. Il amorce à 14 ans sa carrière dans la marine à Plymouth (Angleterre). Au début, il travaille comme serviteur dans diverses expéditions, puis acquiert, à 22 ans, son certificat officiel de marin. Peu après la guerre de Sept Ans (1756-1763), il participe à une expédition dans le Pacifique, sous les ordres du commodore Byron. C’est d’ailleurs à la recommandation de ce dernier que Carteret prend les commandes du Swallow pour une expédition dans l’océan Pacifique, accompagné par Wallis à bord du Dolphin.

En août 1766, le Swallow, un vieux vaisseau, et le Dolphin, navire de guerre en très bon état, quittent le port de Plymouth. Le Dolphin apporte tous les produits destinés aux échanges avec les populations océaniennes. En septembre, Wallis dévoile enfin à Carteret l’objectif de l’expédition : faire progresser le commerce et la navigation dans les régions inconnues, comprises entre le cap Horn et la Nouvelle-Zélande. Les capitaines doivent rassembler des informations sur les populations insulaires tout en cultivant des alliances avec elles. Des conflits entre les deux hommes engendrent toutefois leur séparation peu après la traversée du détroit de Magellan. Carteret et son équipage poursuivent leur mission, malgré l’état lamentable du Swallow.

L’équipage de Carteret établit peu de contacts avec les insulaires. Le manque de communication n’empêche toutefois pas le navigateur d’observer le mode de vie de quelques populations. Durant le trajet vers les îles Salomon, la Nouvelle-Irlande (Nouvelle-Guinée) et les îles Mapia (Indonésie), il étudie leur organisation sociale, leurs canots et leurs armes, ainsi que la faune et la flore. Les îles de Célèbes et Makassar, en Indonésie, constituent l’intérêt principal de cette mission. L’équipage gagne Batavia (Jakarta) le 3 juin et ne repart que le 15 septembre 1768 pour l’Angleterre. Le Swallow arrivera à bon port en mars 1769.

Le voyage de Carteret a permis d’enrichir les connaissances sur la géographie et les techniques maritimes. Cet homme a surtout exploré les zones équatoriales du Pacifique et a longé une partie des côtes de l’Australie. Sa curiosité à l’égard des populations locales et son désir de conquête a grandement contribué à l’envoi d’expéditions ultérieures dans le Pacifique. Ainsi, Carteret a ouvert la voie à ses successeurs, navigateurs anglais et français.